Articles

Affichage des articles du juillet, 2017

lorsque je croise une émotion, je ne change plus de trottoir

Les émotions : un sujet largement développé, exploré, discuté, questionné, au centre de nombreuses thérapies, au centre de techniques de développement personnel.

Depuis quelques jours, je porte un regard nouveau sur mes émotions qui aboutit à cette formulation : "lorsque je croise une émotion, je ne change plus de trottoir".

Lorsque je sens une émotion arriver de loin et suffisamment distinctement pour la reconnaître, je décide de rester sur le même trottoir. Je la salue, je lui demande des nouvelles, et bien souvent elle a des choses à me dire, je reste un petit moment avec elle et puis je la salue pour poursuivre ma route.

Et je crois qu'une des clés majeures est là. 
La clé pour se rencontrer, avec authenticité et sans crainte de ce que l'on va découvrir derrière le confort ou l'inconfort de l'émotion. 
La clé pour assumer qui l'on est  : je constate, j'observe les sensations dans mon corps, j'accepte ce qui est là (même quand c'est inconfortab…

j'ai fait l'expérience de la confiance en la vie

Vendredi soir, j'ai rejoint la petite troupe de danse africaine à l'occasion de la 12ème édition d'un festival d'arts africains.

Les ingrédients qui habituellement font monter en moi l'angoisse et l'anxiété étaient tous réunis : à quelle heure allions nous danser, quelles danseuses seraient là, serions nous 3 ou 15, quelles chorégraphies notre prof allait il choisir, - ou inventer de toute pièce :-)-, à quel endroit allions nous nous produire, quel regard les membres de ma famille présents allaient ils poser sur moi, mon fils de 9 ans allait-il s'ennuyer ou bien trouver son lot d'amusements avec d'autres enfants présents à cette soirée, etc...?

J'ai observé que ...........je ne me sentais ni calme ni inquiète, ni anxieuse ni excitée, ni sure de moi ni son contraire, je ne me posais pas de questions particulières, toutes les questions ont trouvé réponse au fil de la soirée, sans aucune anticipation. Un miracle ?!

Je ne me suis pas souciée du regard…